Cybille Soulier

 

Cybille Soulier se forme en tant que danseuse au CNR d’Angers, puis au sein de la cie Coline à Istres. Elle se confronte alors à différents registres dans les pièces d’Emanuel Gat, Georges Appaix, Edmond Russo et Shlomi Tuizer, Salia Sanou et Seydou Boro, Mathilde Monnier, Les ballets C de la B, et Thierry Thieû Niang.

En 2010 elle retrouve Salia Sanou pour un projet in situ. Puis intègre la compagnie de Nadine Beaulieu pour Le petit bal pendule, La Trace, Sucre d’orge et pomme d’amour. Elle entre également dans l’univers du Frichti concept de Brendan Le Delliou pour La solitude est un luxe collectif. Elle rencontre Maria Ortiz Gabella et Franck Paitel sur Le Roi général pour une reprise de rôle. Joseph Aka pour Corpus in Animam, et intègre également la cie Retouramont en danse verticale pour différentes pièces.

Photo Cybille Soulier