Bleu nuit (2008)

Tous publics à partir de 5 ans

 

Cette chorégraphie va nous conduire dans les délices d’un univers fantastique sans queue ni tête.
Avec Bleu nuit j’aimerais reproduire au plus près possible l’impression d’être dans un rêve… ainsi un des principes chorégraphiques de la pièce est l’évolution, la métamorphose, la transformation constante des personnages à la manière d’un rêve.
Axée sur l’humour et la dérision, la gestuelle s’inscrit dans le théâtre d’images, visant à créer des poèmes visuels où le corps apparaît comme l’encre d’une écriture mouvante, vivante.
On plonge dans un monde étrange, surréaliste, directement inspiré par les B.D Little Nemo de Mccay Winsor et Philémon de Fred (ou encore Alice au pays des merveilles – Lewis Caroll) : un personnage, simple et logique, bascule d’un quotidien terne à un univers poétique et fou. Il croise des personnages étranges obéissant à leur propre cohérence décalée. Tous se soumettent à la logique des rêves, l’univers y est absurde, mais il n’y a pas de réelle justification à cette absurdité.

Bleu nuit appartient juste à nos rêves…

Chorégraphie – Maria Ortiz Gabella
Mise en scène – Franck Paitel
Musiques – Olivier Lecoeur
Lumières – Fred Lecoq
Danseurs – Eric Affergan, Brendan Le Delliou, Marie Doiret / Emilie Buestel, Maria Ortiz Gabella, Fanny Vignals

Production – Compagnie Arcane

Soutien – L’Adami, la fondation Ecart Pomaret
Partenaires – Le Conseil général des Hauts-de-Seine, la ville de Meudon (92), la ville de Clamart (92), le théâtre Jean Arp (Clamart 92), le théâtre du Coteau (Plessis Robinson 92), le théâtre Le Nickel (Rambouillet 78) et la compagnie du Noctambule.

Crédit photos – Camilo Duriez

Vidéo

Presse

Dossier PDF – BLEU NUIT

Galerie d’images