Agence SINE QUA NON

 

Édito

Les artistes semblent être les seuls capables de nous offrir une alternative à la pensée unique dans un monde où l’argent est devenu roi. N’est-il pas de notre devoir dans ce cas de leur permettre de porter leur parole au plus grand nombre afin de préserver notre libre-arbitre ? En priorité auprès des plus jeunes ?

Le parcours est semé d’embûches… La situation n’apparaît pas sous son meilleur jour…
Car entendez-vous encore parler de la culture dans les médias ? Oui, bien sûr, des produits culturels et de ses dérivés, mais de politique culturelle ? De ses objectifs, de ses moyens ? Existe-t-il d’ailleurs encore une volonté politique de défendre l’accès pour tous à la création artistique ? Peut-être, mais en le soumettant à une logique de rentabilité…

Le spectacle vivant ne rapporte pas d’argent ; il ne fait pas partie des activités capitalistiques que nous impose un monde désormais consumériste.
Doit-on accepter ce diktat économique dans un milieu qui ne peut l’appliquer ?

Le combat est si implacable pour conserver les budgets, le personnel, la qualité des projets culturels que certains pourraient avoir envie de baisser les bras… Restons solidaires et continuons à ne pas être frileux…

Continuons ensemble à offrir aux enfants toutes les propositions audacieuses dont ils sont si friands.

Continuons ce que nos aînés nous ont légué, à savoir la rage de se battre pour la liberté d’expression et celle de penser comme bon nous semble, dans une société tolérante, ouverte où nous avons le choix de recevoir les opinions des uns et de discuter celles des autres.

Continuons à combattre les arguments de gestionnaires porteurs d’une pensée mondialiste sans alternative.

Continuons à nous opposer à la norme imposée qui sacrifie la qualité à la quantité, qui veut confondre la culture et les loisirs.

Continuons à militer pour conserver les outils et les acquis fondamentaux que nos prédécesseurs ont mis en place, pour préserver une véritable politique culturelle en direction du plus grand nombre.

Il faut poursuivre ensemble notre travail de passation, de transmission, d’éducation auprès des jeunes afin de les étonner, de les émouvoir, de les voir grandir.

Seule la relation vraie et sensible aux artistes peut nous permettre de garder les yeux ouverts, de proposer une alternative à nos enfants au travers d’expériences artistiques, sources d’émotions et de réflexions.

Présentation

L’idée de SINE QUA NON germe dans l’esprit de Liliane Bottéon en 1992 alors qu’elle occupe la fonction de secrétaire générale aux côtés de Brigitte Lallier-Maisonneuve/Théâtre Athénor, à l’occasion de la demande d’une compagnie étrangère qui cherchait quelqu’un pour assurer leur diffusion en France.

Projet principal de la structure :
La diffusion de spectacles destinés au jeune public.

Secteurs disciplinaires artistiques :
Théâtre, Marionnettes-Théâtre d’Objets, Danse, Cirque, Musique, Nouvelles technologies, Performances

Adhésion à un réseau :
Scène(s) d’Enfance et d’Ailleurs

Services proposés :
Diffusion, communication, mise en contact avec des coproducteurs et réseaux de diffusion, relances téléphoniques, établissement des prorata de tournées et devis correspondants, organisation des tournées, gestion, établissement et suivi des contrats de cession.

Mode de fonctionnement :
L’accompagnement et l’engagement de l’agence nécessitent l’adhésion totale au projet artistique d’une compagnie. La collaboration démarre toujours en amont d’une création.
Un contrat de mandatement de 3 ans (renouvelable) est signé entre l’agence et la compagnie. Période pendant laquelle l’agence a l’exclusivité de la diffusion du spectacle.
SINE QUA NON établit et signe les contrats de cession avec les structures d’accueil. Elle facture à la compagnie une commission calculée sur le cachet artistique HT « pour service rendu » (prestataire de service).

Critères de choix des projets accompagnés :
Les critères sont toujours ceux de la qualité et du contenu artistique des projets, toujours associés à la rencontre humaine. Complicité et confiance sont nécessaires pour « avancer ensemble ».
L’agence est toujours en éveil pour découvrir de nouvelles formes, d’autres esthétiques, de jeunes compagnies.


 

Photo Suzie Personic Sine Qua Non

Susie Personnic Jacquet

Contrats / Administration

Photo Marielle Carteron Sine Qua Non

Marielle Carteron

Relations Publiques / Communication / Diffusion

Photo Nadine Dupont Sine Qua Non

Nadine Dupont

Relances / Diffusion